Actualite
A la Une

Ce que vous laisserez derrière vous

Mes chers frères et sœurs, beaucoup d’entre nous se rendent compte que vivre cette vie est un combat.

Et si je venais vous dire : « Comment va le quotidien ? », la plupart d’entre vous me répondrait « Al hamdoulillah », n’est-ce pas ? Peu importe ce que vous traversez comme épreuve en réalité, c’est la réponse que vous feriez le plus souvent.

C’est une bonne réponse pour des croyants, néanmoins, dans votre esprit – et soyons honnête – vous seriez souvent en train de penser à votre travail, votre business, vos revenus, etc.

Mais combien d’entre nous répondrait à cette question d’une manière basée uniquement sur le Dine (la religion) ? Basée sur le fait que nous avons la liberté d’adorer Allah. SoubhanAllah.

La plupart d’entre nous avons la liberté d’accomplir notre vie en tant que musulmans et pour cela nous devrions répondre en ayant à l’esprit cela : « Wa lillahi al hamd, les choses ne peuvent aller mieux ! »

Faites usage de ce que vous avez. Par exemple, si vous êtes un homme d’affaire (même déjà riche) dans un certain domaine et qu’il y a une grosse affaire lucrative devant vous, alors vous feriez en sorte de conclure cette affaire car vous ne voudriez pas laisser passer un bénéfice. Même s’il y a énormément de travail, vous feriez en sorte de réussir cette affaire et vous seriez surement en émoi devant cette opportunité.

Et une fois conlue vous diriez : « MachaAllah, j’ai atteint mon objectif ».

Mes frères et sœurs, certes on nous apprend qu’une subsistance halal est très importante, mais parfois nous avons tendance à oublier ce qui est encore plus important…

Si vous n’aviez pas la richesse que vous avez, ou la position, ou le travail, ou la famille, ou l’agrément de tous les êtres humains, mais que vous aviez obtenu à la place la satisfaction d’Allah : Wallahi vous auriez réussi.

Au contraire, si vous aviez tout cela, mais sans la satisfaction d’Allah, vous auriez échoué.

Regardons alors l’exemple de ceux qui arrivent sur leur lit de mort et qui ne se soucient que de leur Dine, de quel héritage ils vont laisser derrière eux. Et non en termes de richesse ! Les gens disent : « Cette homme a laissé des biens derrière lui ».

Je vous promets qu’à ce jour, je n’ai pas encore vu une seule famille dont quatre générations ont pu profiter de la richesse de l’arrière arrière-grand-père. Je n’en ai pas vu une dans ma vie. SoubhanAllah. Peut-être que je n’en connais pas et que vous voulez me corriger, néanmoins il n’en reste pas moins que dans la majorité des cas, dès la seconde ou la troisième génération la richesse s’épuise et parfois les familles en viennent à éclater à cause d’un reste d’héritage et l’appât du gain.

Toutes les choses matérielles ont une fin alors il vaut mieux laisser derrière vous, peut-être moins de richesses, mais des bonnes œuvres et des descendants qui tiennent fortement à leur Dine, et ont un bon comportement. Cela sera leur réussite et la vôtre.

Allah dit dans le Coran :

133 – Etiez-vous témoins quand la mort se présenta à Ya’qub (Jacob) et qu’il dit à ses fils : « Qu’adorerez-vous après moi ? » – Ils répondirent : « Nous adorerons ta divinité et la divinité de tes pères, Ibrahim (Abraham), Isma’il (Ismaël) et Ishaq (Isaac), Divinité Unique et à laquelle nous sommes Soumis. »
(Sourate 2 – Al Baqara / La Vache)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :