Actualite
A la Une

La Turquie dévoile sa première voiture 100% électrique

La Turquie est sur le point de revendiquer une indépendance considérable en matière de construction de véhicules désormais révolutionnaires : des voitures 100% électriques.

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a dévoilé les prototypes d’une voiture 100 % électrique conçue et développée dans le pays, et qui sera fabriquée en série à compter de 2022.

TOGG à la manoeuvre

Ce qui le rapproche de la réalisation d’un rêve de longue date de construire la première automobile nationale. Erdogan a présenté les modèles SUV et berline de la voiture, connus pour l’instant sous le nom de TOGG, un consortium de cinq sociétés turques.

TOGG a dévoilé la première voiture entièrement développée et élaborée par la Turquie, en dehors de Pininfarina la célèbre firme italienne qui a apporté sa touche en matière de design.

Une usine sera spécialement construite dans la ville de Bursa, au sud d’Istanbul

Le montant de l’investissement prévu pour la construction de l’usine à Bursa devrait être de l’ordre des 22 milliards de livres turques (3,3 milliards d’euros).

Un site qui sera à même de recruter près de 4 300 employés et ouvriers.

Le SUV, au style passe-partout, est annoncé avec une autonomie de 300 à 500 kilomètres selon les versions, et une batterie rechargeable en 30 minutes.

Un tableau de bord numérique et High Tech

Les commandes intérieures sont presque entièrement numériques, avec un écran passager de style Porsche et un assistant holographique qui utilisera « l’eye tracking » pour fournir des informations tout en gardant les yeux sur la route.

Une connexion Internet constante reliera le SUV au réseau et fournira des mises à jour en direct.

Un jour historique pour la Turquie

S’exprimant lors de la cérémonie de présentation des prototypes dans la province industrielle de Kocaeli, le président Recep Tayyip Erdoğan a déclaré:

« Aujourd’hui, nous assistons à une journée historique pour réaliser ensemble le rêve de 60 ans de la Turquie. »

Il précise par ailleurs :  » Nous n’avons pas à acheter de licence ou d’autorisation à quiconque, nous déterminons nous-mêmes toutes les caractéristiques techniques « , a-t-il ajouté, soulignant le rôle de 100 ingénieurs turcs travaillant sur ce projet.

Un Président sur le qui-vive

Erdogan a souligné que la Turquie découragerait tous les efforts visant à entraver la production de sa propre voiture.

Au cours des années 1960, un groupe d’ingénieurs turcs avait construit des prototypes d’une voiture appelée Devrim.

« Ils ont réussi à entraver la production de Devrim (la première voiture d’origine turque) mais ils ne pourront pas entraver la réalisation de cette automobile », a-t-il déclaré.

La production d’une voiture domestique turque était le rêve d’Erbakan, et elle est aujourd’hui une quasi-réalité grâce au courage et à la persévérance du Président Erdogan et de ses soutiens.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :