ActualiteE-RAPPEL
A la Une

L’amour oral.

Il faut savoir que dans les Hadiths, le Prophète (sallallahou alayhi wa sallam) a interdit de façon
explicite deux types de relations sexuelles entre époux:

1- La sodomie.

2- Les rapports sexuels alors que l’épouse a ses règles.

La question de l’amour oral (pour reprendre votre expression désignant la fellation et le cunnilingus) n’a donc pas été abordée de façon explicite dans les Hadiths. Il n’en reste pas moins que les savants musulmans ont exprimé
diverses opinions à ce sujet:

Pas mal de savants (parmi lesquels le célèbre juriste musulman contemporain, Cheikh Wahbah Az Zouheïli) condamnent plus ou moins sévèrement cette pratique. Ils affirment que ce genre d’attitude ne doit pas être celle d’un musulman ou d’une musulmane. Selon eux, ce comportement s’apparente plus à la bestialité qu’au comportement naturel humain.

D’autres savants (à l’instar de Cheikh Qaradâwi ou Cheikh Saïd Ramadhân Al Boûti) sont d’avis que, n’ayant pas été explicitement interdite dans nos références premières, cette pratique reste permise, à partir du moment où les époux y consentent.

Ils avancent également le fait que l’excitation buccale des parties intimes de l’époux(se) peut, dans certaines sociétés et dans certaines conditions, contribuer à la protection de l’harmonie et de l’équilibre au sein du couple…

Il convient de souligner malgré tout que le « Madhiy » (le « madhiy » est une sécrétion claire de couleur blanchâtre qui apparaît au moment de l’excitation) est unanimement considéré comme étant impur par les savants musulmans… Il est évident qu’un acte qui aurait pour conséquence d’occasionner le contact de la bouche avec ce liquide ne
peut qu’être condamné.

Wa Allâhou A’lam !

Et Dieu est Plus Savant !

Afficher plus

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :