Actualite
A la Une

Les meilleurs jours de l’année : les dix premiers jours de Dhi-l-Hijjah

Le fait d’assister à des occasions privilégiées dans l’année où l’œuvre bienfaisante est valorisée grandement est une des grandes faveurs qu’Allah accorde à Ses serviteurs. Celui qui sait en profiter gagne de grandes récompenses et élève son rang, grâce à cela, dans les niveaux de l’honneur, dans cette vie et dans la dernière vie.

Les dix premiers jours de Dhi-l-Hijjah font partie de ces formidables occasions. Le Prophète [ﷺ] a affirmé que ce sont les meilleurs jours de l’année et a incité le croyant à y accomplir le plus de bonnes œuvres.

Allah a aussi fait un serment par ces jours au début de sourate Al-Fajr, et cela suffit amplement pour montrer leur grand mérite, car Allah ne jure que par quelque chose d’important.

Comment doit-on accueillir les dix jours de Dhi-l-Hijjah ?

Tout noble invité doit être accueilli selon son rang. Or, ces dix jours sont privilégiés par Allah et méritent donc, de notre, part, une grande préparation et un soin particulier :

1-La repentance sincère : Il faut accueillir ces jours par la repentance et le retour vers Allah sincèrement et de tout son cœur, quelle que soit la situation où l’on se trouve.

Allahsoubhânah, voit ce que renferme notre cœur. Il est donc plus utile pour nous de remplir notre cœur de sincérité, de remord et de repentance envers notre miséricordieux Seigneur.

2-La ferme décision de profiter de ces jours et de les remplir de bonnes œuvres, chacun selon sa capacité et ce qui lui est aisé de faire. Qu’Allah soi loué, les œuvres de bienfaisance sont variées.

3-Il faut aussi s’éloigner des actes de désobéissance qui ne font qu’éloigner l’homme et la femme de leur Seigneur. Or, les péchés nous privent de beaucoup de bien dans cette vie et dans la dernière vie. Il faut donc s’en méfier, car ils peuvent nous priver du bien incommensurable de ces dix jours de miséricorde.

Quelles sont les œuvres que nous devons accomplir lors des dix jours de Dhi-l-Hijjah ?

1-Le hajj et la coumra : car celui qui peut accomplir le hajj ou la coumra durant ces dix jours, méritera d’entrer au Paradis. Qu’y a-t-il de meilleur que cela ?

2- Le takbîr, le tahmîd, le tahlîl et le dhikr :

Il faut multiplier, lors de ces jours, le takbîr (dire : Allahou akbar[1]), le tahmîd (dire : Al-hamdou-li-llâh[2]), le tahlîl (dire : lâ ‘ilâha illa-llâh[3]) et le dhikr (l’évocation) d’Allah en général.

Quelle œuvre facile ! Qui ne réclame qu’un mouvement de la langue et qui est pourtant des plus aimées d’Allah, surtout si le cœur se représente les sens des ces brèves et profondes expressions.

3-La salât : qui est le plus prestigieux de tous les cultes. Il faut, lors de ces jours préserver la salât obligatoire en groupe dans la mosquée et multiplier les salât surérogatoires. Car, les œuvres surérogatoires font mériter l’amour d’Allah.

4- Le jeûne : qui fait partie des meilleures œuvres et le jeûneur sera récompensé par Allah spécifiquement. Aussi les jeûneurs entreront, au paradis, par une porte spéciale qui s’appelle : Ar-Rayyân.

Le Prophète [ﷺ] nous a appris que le jeûne du neuvième jour de Dhi-l-Hijjah, qui est le jour de CArafah, fait absoudre les péchés de l’année précédente et de l’année suivante.

Deux années ! Quel grand mérite !

5-La sadaqah (l’aumône) : Il ne fut pas oublier les pauvres lors de ces dix jours et multiplier l’aumône et espérer qu’Allah nous regarde d’un œil de miséricorde. Car, Allah fait miséricorde aux miséricordieux qui ont de la compassion envers Ses faibles créatures.

La liste des bonnes œuvres et très longue. Nous n’en avons cité que les principales. Sinon, il y a :

La récitation, l’apprentissage et l’enseignement du Coran, birr al-wâlidayn (la bienfaisance envers les deux parents), prendre soin de ses proches parents, donner à manger aux gens, arranger les conflits entre les gens, s’occuper des orphelins, visiter les malades, nettoyer le chemin des passants, etc.

Qu’Allah fasse que nous soyons de ceux qui sortiront de cette grande occasion, celle des dix jours de Dhi-l-Hijjah, avec une maximum de profits et de récompenses et surtout en ayant nos péchés pardonnés et faisant partie de ceux qu’Allah a couverts de Sa miséricorde.

Notes de l’auteur :

[1] Allah est plus grand.

[2] Toute la louange est dédiée Allah.

[3] Nulle divinité ne mérite l’adoration hormis Allah.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :