Daara DiamalUncategorized

Les prosternations liées à la lecture du Noble Coran.

Ce mois béni du Ramadan nous donne l’occasion de replonger dans le Noble Coran, de le lire et de le méditer. Saviez-vous qu’à la lecture de certains versets du Coran il est recommandé de se prosterner ? Cette prosternation se fait à certains endroits spécifiques du Coran comme indiqué en jaune sur notre illustration.

Selon Abû Hurayra, le Prophète Mouhammad (SAW) a dit : « Lorsque le fils d’Adam lit un verset contenant une prosternation et se prosterne, Satan s’isole en pleurant et dit : “Ô malheur ! Allah lui a ordonné la prosternation et il s’est prosterné, il mérite donc le Paradis. Quant à moi, Il m’a ordonné de me prosterner et j’ai désobéi et c’est l’Enfer qui m’attend”. » (Mouslim).

La prosternation de la récitation du Coran n’est pas obligatoire conformément au hadith suivant

D’après Rabi’a Ibn ‘Abdillah : Un vendredi j’ai vu ‘Omar Ibn Al Khatab (qu’Allah l’agrée) réciter la sourate An Nahl (*) sur le minbar.
Lorsqu’il est arrivé au verset de la prosternation, il est descendu et s’est prosterné et les gens se sont prosternés.
Puis le vendredi suivant, il a récité la même sourate et une fois arrivé au verset de la prosternation il a dit : Ô vous les gens ! Nous arrivons à un verset de prosternation, celui qui se prosterne a bien agi et celui qui ne se prosterne pas n’a pas de péché et ‘Omar ne s’est pas prosterné ».
Et ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père) a dit : « Certes Allah ne nous a pas imposé la prosternation et nous la faisons si nous le voulons ».

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°1077)

Pas obligatoire mais recommandé pour celui qui peut se prosterner, ne serait-ce que pour le mérite évoqué précédemment ou encore pour le fait de poser le front à terre et ainsi de s’humilier devant Son Créateur en toute humilité.

Il existe deux invocations spécifiques préconisées lors de cette prosternation que l’on retrouve dans « La citadelle des musulmans Hisnul-muslim

Première invocation :

 « Mon visage s’est prosterné devant Celui qui l’a créé, lui a procuré son ouïe et sa vue par Sa force et Sa puissance. Gloire donc à Allah le Meilleur des créateurs. »

سَجَـدَ وَجْهـي للَّـذي خَلَقَـهُ وَصَـوَّرَهُ وَشَقَّ سَمْـعَـهُ وَبَصَـرَهُ بِحَـوْلِـهِ وَقُـوَّتِهِ فَتَبَارَكَ اللَّهُ أَحْسَنُ الْخَالِقِين

Phonétique : « Sajada wajhî lilladhî khalaqahou, wa chaqqa sam’ahou wa basarahou bi hawlihi wa qouwwatihi, fatabârakallâhou ahsanoul khaliqine »

Seconde invocation :

« Ô Seigneur ! Inscris-moi grâce à elle (cette prosternation) une rétribution auprès de Toi, décharge-moi grâce à elle d’un fardeau, réserve-la-moi auprès de Toi comme une provision et accepte-la de ma part comme Tu l’as accepté de Ton serviteur Dâwûd (David). »

  اللَّهُمَّ اكْتُبْ لِي بهَا عِنْدَكَ أَجْراً, وَ ضَعْ عَنِّي بهَا وِزْراً

, وَ اجْعَلْهَا لِي عِنْدَكَ ذُخْراً ,

وَتَقَبَّلْهَا

مِنِّي كَمَا تَقَبَّلْتَهَا مِنْ عَبْدِكَ دَاوُدَ

Phonétique : « Allâhoumma Ouktoubli bihâ ‘indaka ajra, wa dha’ ‘annî bihâ wizra, waj’al-hâlî ‘indaka doukhra, wa taqabbalhâ minnî kamâ taqabbaltahâ mine ‘abdika Dawoud »

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :