Actualite

L’importance de la salât pour les enfants

Démba : Tonton MBC, dis-moi ! À quel âge devrait-on commencer la salât ?

Tonton MBC : C’est très bien que tu m’aies posé cette question Démba. Car la salât est le culte le plus important par lequel on adore Allah.

Mais avant de te répondre, je voudrais t’expliquer l’importance de ce culte.

Démba : Vas-y tonton. Je t’écoute.

T.MBC : Pour comprendre l’importance de quelque chose, il faut connaître sa place auprès de celui à qui tu la destines.

Si tu veux connaître l’importance de la salât, tu dois donc connaître sa place auprès d’Allah.

Est-ce que tu sais Démba que tous les cultes qu’Allah nous a prescrit de faire comme la zakât, le jeûne, le hajj, etc., ont été révélés à notre Prophète Mouhammad [ﷺ] …

Démba : [ﷺ].

T.MBC : Bravo. Lorsque tu entends le nom du Prophète Mouhammad [ﷺ], tu dois dire : « [ﷺ] » qui signifie…

Démba : Qui signifie : que l’éloge et le salut d’Allah soient sur lui.

T.MBC : Exactement ! Tu m’étonneras toujours Démba par ta science.

Démba : C’est en partie grâce à toi tonton. Ha ! Ha !

T.MBC : Continuons. Tous les cultes ont été révélés au Prophète [ﷺ] sur terre, sauf la salât.

Allah a fait monter Son Prophète au-dessus des sept Cieux, plus haut qu’aucun être ne peut monter, Il le rapprocha de Lui plus qu’aucun être ne peut se rapprocher de Lui…

Démba : Même pas Jibrîl ?

T.MBC : Même pas Jibrîl. Puis Allah parla avec Son Prophète directement, sans le moindre intermédiaire et Il lui prescrit une chose très importante.

Démba : la salât !

T.MBC : Oui. La salât.

À ton avis, Démba. Tout ce soin porté à la salât et toute ce grand honneur accordé au Prophète [ﷺ] lors de sa prescription, tout cela ne montre-t-il pas son importance ?

Démba : Bien-sûr, tonton. C’est comme si Allah nous disait : « Prenez soin de la chose dont Moi-même J’ai pris soin. »

T.MBC : Il faut donc prendre grandement soin de ce formidable culte en l’accomplissant le plus parfaitement possible.

Il faut en premier lieu apprendre la salât que notre Prophète [ﷺ] nous a appris et qu’il pratiqua durant toute sa vie.

Démba : Donc premièrement : l’apprentissage.

T.MBC : Le père et la mère doivent apprendre la salât à leurs enfants. Celui qui n’a personne pour la lui apprendre, le fait tout seul en utilisant un manuel d’apprentissage de la salât ; soit un livre soit une vidéo.

Ensuite, lorsqu’on commence la salât, on doit persévérer et ne jamais l’abandonner, jusqu’à la fin de notre vie.

Démba : Cinq fois par jour.

T.MBC : Cinq fois par jour, sept jours sur sept. Sans jamais l’abandonner, ni la rater sciemment, ni la retarder de son horaire fixé.

Sais-tu, Démba, qui a montré les horaires de la salât à notre Prophète [ﷺ] ?

Démba : Non.

T.MBC : L’Ange Jibrîl. Il a accompli les cinq salât devant le Prophète [ﷺ] pour lui montrer le début et la fin de l’horaire de chaque salât.

Démba : Je ne pensais pas que la salât était aussi importante que cela. C’est donc pour cela que Papa et Maman n’arrêtent pas de me dire : « fais ta salât », « n’oublie pas ta salât »…

T.MBC : Tes parents ont tout à fait raison de t’inciter à accomplir ta salât.

C’est aussi le devoir de chaque père et de chaque mère envers leurs enfants.

Tu sais Démba, accomplir la salât cinq fois par jour n’est pas très facile. Il est important de s’y habituer dès son enfance.

À sept ans l’enfant y est invité. À dix ans il y est obligé. Et lorsqu’il atteint quinze ans et que les Anges commencent à écrire ses bonnes et ses mauvaises actions, il n’aura aucun problème avec la salât, car il s’y sera habitué et l’accomplira naturellement.

Démba : Magnifique tonton ! Tu as répondu très clairement à ma question et j’ai plus de respect pour Papa et Maman qui font leur possible pour me faciliter la vie et la salât.

T.MBC : Heureux de t’avoir été utile Démba.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :