E-RAPPEL
A la Une

Ne désespère jamais!

Au Nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,

Il existe des personnes qui ne tirent pas profit des occasions de se rapprocher d’Allah, car elles ont été très injustes envers elles-mêmes et Sheytan a réussi à les faire désespérer de la Miséricorde d’Allah, le Tout Miséricordieux qui possède une immense miséricorde, le Très Miséricordieux qui fait miséricorde à qui Il veut.

Cher frère, chère sœur, sois attentif à ce qui va suivre et ne laisse jamais Sheytan te faire désespérer de la Miséricorde ton Seigneur. Allah dit dans le Coran sourate 39 verset 53: Traduction explicative: (Ô messager! Dis à mes serviteurs qui ont commis des excès à leur propre détriment: «Ne désespérez pas de la Miséricorde d’Allah, car Allah pardonne absolument tous les péchés. Certes, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux.)

Et dans un hadith authentique rapporté par Muslim, le prophète Mohammed – صلى الله عليه وسلم – a dit: «Je jure par Celui qui détient mon âme dans Sa Main que si vous ne commettiez pas de péchés, Allah vous aurait fait disparaître et vous aurait remplacer par des gens qui commettent des péchés et qui Lui demandent Pardon, puis Il les aurait pardonnés.»
Cher frère, chère sœur, médite le verset précédent ainsi que le hadith et ne laisse pas Sheytan te dire que ton cas est particulier, que les péchés que tu as commis sont trop grands et trop nombreux, car comme tu l’as entendu, Allah pardonne absolument tous les péchés.

Voici enfin un hadith que tu connais sûrement, mais qu’il convient de se rappeler souvent: dans un hadith authentique rapporté par AlBoukhari et muslim, le prophète Mohammed – – صلى الله عليه وسلم a dit:

«Parmi ceux qui vivaient avant vous, il y avait un homme qui avait tué 99 personnes. Un jour, il chercha à rencontrer le plus grand savant sur terre. On lui indiqua un moine. Il se rendit auprès de lui et lui dit: J’ai tué 99 personnes. Est-ce que je peux me repentir? Le moine dit: Non. Alors, l’homme le tua et porta ainsi le nombre de ses victimes à 100. Ensuite il chercha encore à rencontrer le plus grand savant sur terre. On lui indiqua un savant. Il se rendit auprès de lui et lui dit: J’ai tué 100 personnes.

Est-ce que je peux me repentir? Le savant lui dit: Oui, et qui t’en empêche? Rends toi dans tel pays, car là-bas, il y a des gens qui adorent Allah correctement. Adore Allah avec eux et ne revient pas dans ton pays, car c’est un endroit où règne la désobéissance.»  L’homme se mit donc en route. Quand il arriva à la mi-chemin, il mourut. C’est alors que les anges de la Miséricorde et les anges du châtiment se le disputèrent. Les premiers dirent: Il est venu repentant, le cœur tourné vers Allah. Et les anges du châtiment dirent: Il n’a jamais fait le moindre bien!

C’est alors qu’un ange, qui avait pris la forme d’un homme, se présenta à eux. Ils le prirent pour juge. Celui-ci dit: Mesurez la distance qui le sépare de la terre du mal et celle qui le sépare de la terre du bien.

S’il est plus proche de la terre du bien, ses péchés seront pardonnés. Mais s’il est plus proche de la terre du mal, il sera châtié. Alors, les anges mesurèrent et trouvèrent qu’il était plus proche de la terre qu’il voulait rejoindre. Et ce furent les anges de la Miséricorde qui prirent son âme.»

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :